Accueil > Nos actions > Agricultures durables > Poursuite du travail sur la fertilité des sols en maraîchage diversifié

Poursuite du travail sur la fertilité des sols en maraîchage diversifié

Les travaux réalisés avec le groupe issu du CASDAR "Organisations collectives pour une meilleure gestion de la fertilité des sols en maraîchage diversifié" se poursuivent. Un voyage d’études a été organisé en novembre 2014 chez Pierre Besse et Laurent Welsch, maraîchers en Haute-Garonne, dans le prolongement de l’identification de ces thématiques. Ce week-end a permis aux membres du groupe de conforter la nécessité d’entretenir le potentiel de fertilité des exploitations.

Plus d’informations sur ce weekend sur le site du CIVAM PACA :
www.civampaca.org/Chez-Pierre-Besse-et-Laurent?rub=12



Plusieurs rencontres à l’automne-hiver 2014 sur les fermes du groupe ont permis d’aborder ensemble le travail engagé et à engager, selon les spécificités de chacun :
- Compostage à la ferme et utilisation des engrais verts en maraîchage et arboriculture – itinéraires techniques, fourniture en matières organiques..
-  Matières organiques - compréhension des spécificités des fumiers, composts de déchets verts, BRF, adéquation avec les systèmes de culture des maraîchers du groupe, ...La présence de Blaise Leclerc, spécialiste des matières organiques à l’ITAB, et rédacteur d’une revue spécialisée, a permis d’aborder les questionnements de chacun.
- Valorisation de l’enherbement et création d’une butte de matière organique - sources d’approvisionnements pour la constitution d’une butte, gestion de l’enherbement en tant que couvert d’interculture...

Ces journées permettent aux membres du groupe d’échanger sur leurs pratiques et de se conforter dans les choix qu’ils peuvent faire au quotidien sur la gestion de leurs sols.

Aujourd’hui, le travail se poursuit notamment en envisageant le suivi et la capitalisation de données des essais réalisés sur les fermes du collectif. Des partenariats avec la recherche ont été créés et permettent d’envisager un cadre commun à ces suivis en 2016. Le deuxième comité de pilotage du projet, qui a eu lieu le 17 juin 2015 à Lourmarin, a permis de poursuivre la réflexion sur ces expérimentations sur les fermes.

Les liens tissés ainsi que les échanges au sein du groupe et en dehors ont permis d’engager une réflexion sur les GIEE (Groupements d’Intérêt Economique et Environnementaux) et la possibilité de création d’un groupement avec les membres du collectif. Les axes de travail prévus concerneraient la fourniture et la valorisation des matières organiques dans le Luberon, ainsi que l’échange de semences et de plants entre les maraîchers. Ce projet pluri-annuel aurait l’ambition de rapprocher les différents acteurs du territoire en favorisant les échanges de matériel, tout en favorisant l’inter-connaissance entre ses membres.


ET AUSSI...

Retrouvez des documents supports autour de la fertilité des sols sur le lien suivant : www.civampaca.org/Actions-fertilite-des-sols?rub=12

Plus d’informations sur le projet Adméd sur le site d’"Agricultures durables en Méditerranée" : www.ad-mediterranee.org

Plus d’informations sur les GIEE sur le site de la DRAAF PACA : http://draaf.paca.agriculture.gouv.fr/Premier-Appel-a-Projet-2015-pour


Mots-clés
Agricultures Durables , autonomie , sol - fertilité


Contribuer

Vous devez vous connecter pour contribuer à cet article.

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscription