Accueil > Nos actions > Accueil Social > L’accueil social pour les CIVAM, valeurs et historique

L’accueil social pour les CIVAM, valeurs et historique

Les CIVAM appartiennent au mouvement d’éducation populaire, sans appartenance politique, syndicale ou confessionnelle. L’objectif commun des groupes CIVAM est de "renforcer les capacités d’initiative des agriculteurs et des ruraux, pour maintenir des campagnes vivantes et accueillantes, par un développement durable et solidaire".

Ainsi, les CIVAM trouvent leur vocation dans l’innovation et l’expérimentation rurales. Dans chacune de nos thématiques de travail (agriculture durable, énergies renouvelables, installation rurale, accueils et échanges en milieu rural, éducation à l’environnement et au développement durable...), les groupes CIVAM cherchent à explorer de nouvelles pistes, reflétant leurs valeurs humanistes et répondant aux attentes de la société.

Le milieu agricole et rural est reconnu pour sa longue tradition d’accueil de publics en difficulté (orphelins d’après-guerre, pupilles, etc.). Ces pratiques connaissant un renouveau aujourd’hui, avec l’émergence de demandes sociales diverses : accueils de jeunes de banlieue, accueils de jeunes délinquants ou en danger, accueils de personnes âgées, d’adultes handicapés, accueils de personnes sans domicile fixe... Ces activités d’accueil social sont longtemps restées des initatives isolées qui tendent aujourd’hui à se structurer avec l’appui de quelques réseaux agricoles (CIVAM et Accueil Paysan notamment) : mutualisation des pratiques, mise en place de formations pour les accueillants, conventionnements nationaux avec les services sociaux, etc. Chaque nouveau projet contribue ainsi à faire évoluer le monde rural, facteur de cohésion sociale, et à offrir des réponses plus plus adaptées possibles aux demandes sociales.



Contribuer

Vous devez vous connecter pour contribuer à cet article.

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscription